Rencontres du printemps 2019

Les premiers ateliers du réseau vont bientôt commencer :

  • Fab-lab et documentation : visite de Plateforme C et discussion avec l’association Ping

quelles sont les pratiques de documentation de ce tiers-lieu par rapport à ceux que nous gérons ? Quelles sont les points communs et dissemblances entre les fab-labs et nos médiathèques ou centres de documentation ?

Il s’agit de découvrir cet endroit et d’initier un partage entre collègues acteurs de la diffusion des savoirs.

vendredi 17 mai à Plateforme C, quai des Antilles de 16h à 18

inscription à cet atelier ici

jeudi 6 juin et lieu à venir

Publicités

Construction du réseau

Lors de l’automne 2018, un petit noyau de participant.es se sont réuni.es pour poser les bases du réseau. Voici leurs réflexions, qui pourront servir à faire émerger des animations et un mode de gouvernance.

Le 10 octobre 2018 au bar du Lieu Unique

Déroulement pratique :

  • Peu de tables et chaises disponibles : cela tombe bien, nous sommes 5
  • Un bal brésilien était organisé à 20h30 environ dans l’espace du bar et a nécessité que nous déménagions pour mieux s’entendre 
  • réfléchir à la nourriture la prochaine fois

Propositions pour la vie du réseau :

  • proposition pour une action au moins tous les 6 semaines
  • Réfléchir ensemble à ces défis : comment doser l’innovation dans nos formations de manière à faciliter à la mise en place au sein de nos établissements ? Comment faire que nos formations soient opérantes ?
  • rubrique /onglet dédié aux ressources évoquées lors des rencontres sur le futur site ou groupe facebook
  • Tableau à 3 entrées  : ce qu’on propose, ce qu’on aimerait recevoir  qui veut être porteur

Propositions d’animations :

  • site web et/ou compte sur réseaux sociaux –> Laura demande à Michel pour un wordpress
  • exemples de webservice lié au catalogue (web de données) –> sondage sur la liste ? à Brest, il y  a des initiatives dans ce sens
  • Visites d’établissements –> mail pour appel à faire visiter sa structure (Laura pour Ping + découverte du bidouillage)
  • réseaux sociaux d’établissements / community management –> Annaig et Bertille intéressées / création outils de comm
  • expérience utilisateur comment utiliser la démarche au sein de nos équipes ?
  • Diffusion du livre numérique, PNB et tutti quanti
  • Ergonomie et design des SIGB / Koha / solliciter Quentin Chevillon ?
  • Jeux en bibliothèques (ressources potentielle  à Saint-Herblain, assoc à Orvault)
  • Petite enfance (accueil spécifique et documents) Laura peut proposer une animation sur le sujet
  • wikipedia –> contacter Anne Baumstiler
  • Bibliobox  –> à moyen terme s’autoformer en fabriquer une nous même
  • fabrication de mobilier / à relier avec la bidouille (cube, matériauthèque de Station Service, ressourcerie, ping)
  • propsition de Bertille : centre pénitentiaire et bib
  • curation de contenus, rematéralisation  des ressources numériques dans nos espaces

Qu’est-ce que vous attendez du groupe ?

  • structure tranversale et paraprofessionnelle: échanges pro de pratiques et autoformation
  • hors hiérarchie
  • complémentaire entre un métier au sein des institutions et un espace, un groupe plus libre
  • Se former sur l’innovation dans nos professions

Ressources citées

Le 18 décembre 2018 à l’atelier du Breil dans les locaux de Ping

Message envoyé à la liste de diffusion à l’issue de la rencontre :

  • D’abord, connaître l’horaire qui vous conviendrait le plus. Le format des deux dernières rencontres (en soirée) est-il pertinent ? Peut-être que certains souhaiteraient assister à ces rencontres dans le cadre de leur travail  et donc plus tôt dans la journée ? Alors, pour en avoir le cœur net  : revoilà un sondage !
  • Ensuite, vous présenter les thématiques que nous avons retenues parmi celles évoquées lors des premières rencontres car elles peuvent donner lieu à un atelier dès février prochain :

Visite du fablab Plateforme C puis discussion autour de la documentation dans les tiers-lieux

Visite du READI design Lab pour découvrir l’UX et le design avec une brève initiation à l’utilisation de ces approches

Retour d’expérience : Travailler pour Bibliothèques Sans Frontières

Qu’est-ce que qui vous ferait le plus envie ?  Ce coup-ci, je n’utilise pas le sondage parce que j’ai besoin d’un retour direct de votre part pour avoir une idée plus claire de vos attentes. D’autant que la réponse peut être les trois à la fois.

  • Puis, vous communiquer qu’en janvier prochain, Laurie et moi allons créer le blog dont je vous parlais en octobre

Voilà, je vous invite à répondre au sondage quant aux horaires des rencontres et à nous dire quelle thématique vous intéresse le plus pour février prochain, sachant qu’elles pourront toutes être abordées in fine.

Enfin, si vous avez une compétence que vous souhaitez partager, si vous travaillez dans un établissement que vous souhaitez faire visiter, profitez de cette liste pour nous le faire savoir en attendant un outil plus pratique dans le blog ; tout est envisageable.

Lancement du réseau

  • une présentation de la rencontre:

http://www.bretagne-creative.net/article3183.htmlhttp://www.cooperations.infini.fr/spip.php?article1055

  • la liste de discussion (32 abonné.e. s au 17 septembre ; 39 au 1er octobre)

docanantes@listes.infini.fr s’abonner : https://listes.infini.fr/wws/subscribe/docanantes

Les participant.e.s

Brest, Rennes

  • Michel Briand, bretagne creative
  • Veronique Eouzan, doc@brest, IMT atantique
  • Benoit Vallauri, doc@rennes, tylab
  • Chloe Lallic, doc@rennes
  • Nicolas Vigneron, doc@rennes, wikimedia ouest

Agglomération nantaise 

(n’hésitez pas à compléter/corriger les informations vous concernant, si vous le souhaitez)

  • Bertille Détrie, bibliothèques du secteur Nord BM Nantes,
  • Agnès Ruffel
  • Laurent Neyssensas, Responsable innovation pédagogique @ École de design Nantes Atlantique / Cycle le Livre dans 5 ans 
  • Peggy Bardon; IMT Atlantique
  • Emmanuelle Bommé, Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement de Loire-Atlantique
  • Aurélie MATHIAS, Direction du Patrimoine et de l’Archéologie, ville de Nantes
  • Annaïg PLASSARD, bibliothèque de St Herblain
  • Laurie Decaillon, bibliothécaire
  • Severine Dubertrand
  • Pauline Pernet, Nantes métropole / Bibliothèque du Musée d’arts de Nantes
  • Marc Jahjah université de Nantes
  • Valérie Schietecatte, BU Sciences Nantes
  • Laura Portevin
  • Anne-Gaëlle Bachelier, documentaliste service documentation interne du Conseil départemental
  • Anne Reydellet
  • Léa
  • Jean-François, Pham consultant
  • Séverine Dubertrand, en formation de prof documentaliste
  • Fabienne Fouché, responsable ressources numériques à l’école Audencia

Personnes intéressées mais n’ayant pu venir

  • Marie Meunier Doc@rennes, champs libres
  • Claudine Paque, département information/communication, IUT de la Roche-sur-Yon-Université de Nantes/Cycle le livre dans 5 ans/présidente de Mobilis.
  • Julien Bellanger, Ping

Compte-rendu

Introduction

  • Les membres de Doc@Rennes et Doc@Brest nous ont présenté leur manière de fonctionner, mais insistent sur le fait que le réseau de Nantes adoptera le mode de gouvernance qui lui convient.
  • Michel Briand donne l’impulsion en proposant cette première réunion à Nantes, mais les réseaux sont autogérés.
  • Les notes ci-dessous ne sont pas chronologiques, mais classées par thèmes.

Historique du concept

  • Impulsé à Brest par Michel Briand, responsable de formation à l’IMT et élu sur les questions numériques pendant plusieurs mandats a lancé des travaux sur les réseaux coopératifs.
  • Constatant l’évolution des métiers autour de la documentation, a souhaité créer un réseau entre pairs, pour générer un mouvement d’appropriation plus solide que lorsque l’innovation est descendante.
  • Doc@Brest créé en 2012. Aujourd’hui 270 abonnés sur la liste (sur 4 à 500 pro de l’infodoc dans le pays de Brest > bon ratio !)
  • Doc@Rennes a été créé en 2014. 
  • Paris sans doute trop grande pour un tel réseau virtuel+IRL, mais Doc@Lyon est en projet

De quoi s’agit-il ?

  • Un réseau informel, indépendant, d’information et de coopération
  • Libre (implication variable dans le temps) et gratuit
  • Sans structure juridique ni budget, uniquement une charte
  • Pas seulement des bibliothécaires ou documentalistes : ouvert à toutes personne intéressée

Les objectifs 

  • Décloisonner les professions concernées par la culture et l’information
  • Créer des temps d’échange interstitiels
  • Se sentir moins seuls dans ses questionnements professionnels
  • Obtenir des réponses à ses questions
  • Le partage d’expérience
  • Le débat
  • La veille collaborative
  • Obtenir une visibilité, une reconnaissance des missions infodoc dans ses structures respectives
  • Stimuler une recherche d’emploi

Les activités

  • Sont variables selon les envies et attentes des membres
  • Exemples d’activités menées par les réseaux existants :

Visites (si possible guidées par les professionnels du lieu visité)

Ateliers de partage de pratiques, de formation mutuelle

Temps d’échange sur un sujet, une pratique ou un outil

Open tea ou Open apéro (conseil de fréquence : au moins une fois par mois)

Alimentation de blog / compte(s) réseaux sociaux avec compte-rendus photo et texte des activités

Gouvernance / philosophie

  • Non pyramidale
  • Doc@Brest : gouvernance tournante par un binôme :
  • Tourne tous les 2 mois. 
  • Une personne qui a déjà fait la gouvernance + un·e « novice ». 
  • Une personne est l’intervenant·e, l’autre organise et fait le compte-rendu (photo et texte pour le blog + page réseaux sociaux)
  • Doc@Rennes fonctionne de manière plus informelle, ce qui semble les satisfaire. Les implications de chacun·e vont et viennent selon la disponibilité / motivation.
  • On observe que les groupes de ce type sont portés par 10% de membres actifs à très actifs. Les autres sont plus passifs, ce qui est une composition dont il ne faut pas s’inquiéter
  • Une condition : la bienveillance
  • Encourager celles et ceux qui ne sentent pas capables / légitimes afin de grossir les rangs du noyau dur le plus impliqué
  • Notion d’empowerment : apprendre en faisant, s’approprier les connaissances et compétences, s’autoformer et se former mutuellement
  • Repose sur le partage, l’entraide
  • Culture du consentement (vs consensus), la « do-cracy » : « si tu veux, fais-le », « ceux et celles qui font ont raison »
  • Entretenir une philosophie bienveillante qui permet de libérer l’initiative, de fonctionner sur le désir (éviter les complexes d’illégitimité)
  • Complémentaire des formations plus classiques (peut être une porte d’entrée sur un sujet, avec la capacité d’être plus réactif)

Trois cas de figure pour les sujets choisis

  • Je sais quelque chose (même un peu) > je propose de le partager avec le réseau
  • Je ne sais rien sur le sujet, mais j’ai envie d’échanger > je propose un temps d’échange / débat au sein du réseau
  • Je ne sais rien sur le sujet, et je souhaite en savoir davantage > je propose d’inviter quelqu’un hors du réseau

Des outils

  • Liste de discussion (actuellement hébergée gracieusement par un serveur financé par la Ville de Brest > possibilité de profiter de ce service gratuitement selon M. Briand )
  • Groupe Facebook
  • Blog
  • Twitter
  • Photothèque

Notes et conseils

  • Organiser des temps conviviaux plutôt à 19h permet à des gens plus excentrés dans l’agglomération de se joindre au groupe
  • Les temps hors des heures de travail permettent de repérer les personnes les plus motivées, qui constitueront le noyau dur
  • Pour Véronique Eouzan il est idéal (mais pas obligatoire !) que Doc@ fasse officiellement partie des missions pro de ses membres, ou au moins soit connu de la hiérarchie, afin d’assurer une participation fluide
  • Pour les membres présents de Doc@Rennes, le fonctionnement est plus para-professionnel. 
  • Concept de sérendipité : « trouver quelque chose alors qu’on cherchait autre chose ou qu’on ne cherchait rien de spécial » > Doc@Rennes a été le berceau d’autres projets ou collaborations, comme le festival des libertés numériques
  • Pour grossir le groupe dans les premiers temps : aller en parler dans les institutions, écoles, etc. Pourquoi pas utiliser des flyers.
  • Possibilité d’impliquer les élèves ou stagiaires de ceux et celles qui sont prof ou maître·sse·s de stage. Documenter une activité est une compétence intéressante pour les étudiant·e·s. Mais toujours sur la base du volontariat.
  • Pourquoi pas impliquer aussi des animateurs ou animatrices sociaux, des enseignant·e·s, des libraires.
  • Veiller peut-être à ce qu’il n’y ait pas trop de membres passifs / dans la consommation
  • Commencer par interroger nos envies : une feuille vierge a tourné dans l’assemblée afin de connaître les sujets d’intérêt de chacun·e

Les inspirations ou concepts proches

  • ADBS : Association des professionnels de l’information et de la documentation. Mais dans Doc@ pas d’adhésion payante, ouvert sans restriction de profession, de poste
  • Différent des réseaux de responsables de structures : Doc@ est non institutionnel, non compétitif

Décisions pour la suite

  • Deux personnes de Nantes ont repris la liste de diffusion (Peggy Bardon et Laura Portevin pour le moment)
  • Ce compte-rendu est proposé par Annaïg Plassard de la Bibliothèque de St-Herblain
  • Bertille Détrie (BM Nantes) indique les sujets qui ont suscité l’intérêt 
  • Les suggestions sont ouvertes pour un lieu de rendez-vous

Les sujets d’intérêts exprimés par les participant.e.s

  • Les booktubers = médiateurs, prescripteurs de livre chez les ados ? ♥
  • Création, animation d’un réseau de contributeurs internes pour enrichir les ressources documentaires
  • Création, animation d’un réseau de contributeurs internes pour enrichir les ressources documentaires
  • Comment travailler l’expérience utilisateur d’un service ? ♥ ♥
  • Découvrir les fablabs pour réfléchir à impliquer le concept en bibliothèque ? ♥ ♥
  • Former les publics à l’esprit critique (vis-à-vis du web) sur les réseaux sociaux. // Fake news
  • Cataloguer des bibliothèques sur le web de données → web service
  • L’expérience vécue de la littérature numérique
  • Exploration visuelle des données (cartographie, datalogie) ♥
  • Diffusion du livre nuérique sur le grand public via les bibliothèques
  • Ergonomie et design des SIGB- Serious game, ludification, nouvel outil numérique innovant ♥ ♥
  • Petite enfance (acceuil et documents)
  • Jeux en bibliothèque
  • Concevoir des outils de communication
  • Ateliers Wikipedia ♥ ♥
  • Bibliobox
  • Fabrication de mobilier
  • Visite d’une bibliothèque de centre pénitentiaire
  • Atelier sketchnote